LA SCALA
workshop section graphisme + section espace

Dans le cadre d’un partenariat avec le théâtre La Scala à Paris, un workshop entre les classes de première année BTS Design Graphique et DN MADE Espace – Médiation Culturelle et Patrimoine (mineure : graphisme) s’est tenu durant 5 jours à l’ensaama.
Le Projet était accompagné par Tofdru.
Fermé depuis 1999, La Scala Paris a réouvert ses portes en 2018 dans le 10e arrondissement de Paris.
Construit en 1873, il fut l’un des plus célèbres cafés-concerts de la Belle Époque. Converti ensuite en splendide cinéma Art déco en 1936, « La Scala » devient en 1977 le premier multiplexe de la capitale dédié aux films pornographiques. Aujourd’hui, le théâtre s’est de nouveau transformé et prend la forme d’une salle de spectacle ouverte à toutes les disciplines artistiques. Le lancement de cette semaine de workshop a débuté au théâtre de La Scala. Il a donné lieu à une rencontre privilégiée avec Frédéric Biessy (directeur), Richard Peduzzi (scénographe et architecte chargé de la reconversion de La Scala), Olivier Schmitt (historien et auteur du livre « L’intégrale des ombres »), Marine Faes (responsable du développement des publics) et Ronan Ynard (chargé des réseaux sociaux et des contenus digitaux de La Scala).

Une fois à l’ENSAAMA, Tofdru, designer graphique et illustrateur (entre autres pour La Scala), a présenté son travail aux étudiants.
Pendant toute la durée du workshop, Tofdru est intervenu afin d’accompagner les équipes dans la conception et la réalisation de leurs projets.

Projets : Réunis en équipes pluridisciplinaires, les étudiants doivent témoigner d’un des quatre moments phares de l’histoire de La Scala.

À partir d’archives du lieu et d’images de référence, les équipes développent des procédés de pliage, de découpage et de montage, permettant de générer des volumes-images. Conçues dans le but d’être animées en stop-motion, ces structures de papier doivent s’échafauder selon un mouvement ascensionnel et afficher en leurs sommets la signature « Scala ». À l’issue de cette semaine de workshop, chaque équipe a conçu son volume-image. Les premières animatiques ont permis de se confronter aux contraintes de l’animation . Les jours prochains permettront de finaliser les projets en réalisant les stop-motions. Ceux-ci seront ultérieurement présentés à l’équipe de La Scala.