Monte verità

monte veritaLe rêve d’une autre vie

Nous sommes en 1900, sur les bords du lac Majeur, naît l’une des premières communautés prônant un mode de vie alternatif.

Pour fuir les frénésies de la ville et vivre en communion avec la nature, une petite communauté s’installe sur le Monte Verità, sur les bords du lac Majeur. Ils s’installent au-dessus d’Ascona et créent un lieu pour expérimenter de nouveaux modes de vie pour ceux qui souhaitent fuir les frénésies de la ville et vivre en communion avec la nature. Un régime végétarien, des toges et tuniques à l’ancienne, voire la nudité des corps, doivent aussi permettre à chacun de s’épanouir en tant qu’individu et membre d’un collectif.

Artistes, écrivains, intellectuels séjournent bientôt  régulièrement dans ce site boisé enchanteur : Herman Hesse, la danseuse Isadora Duncan, l’anarchiste Bakounine, les peintres Kandinsky et Picabia.

Arte 7 diffuse un documentaire réalisé par Carl Javér, à partir de documents originaux, qui fait revivre cette communauté : Video disponible sur arte+7.