RENCONTRE avec Gérard Paris-Clavel

mardi 7 novembre 2017 à la MABA de Nogent-sur-Marne

Les étudiants ont pu découvrir son parcours de designer graphique, à travers la présentation des différentes facettes de sa production : affiches, papillons et tracts militants, installations in situ revisitant des productions antérieures, publications et éditions diverses, pour finir par un espace atelier à l’étage et une discussion centrée sur la profession de graphiste. Gérard Paris-Clavel situe le graphiste entre l’artisan, l’artiste et l’activiste, « l’original, c’est le multiple en graphisme » ; il parle de « travail » à l’opposé du terme « emploi » : « dans le travail, on y met sa vie sociale, c’est un tout, rien n’est séparé, tout nous construit et nous constitue dans le travail, y compris notre vie affective et amicale… Il faut vivre pleinement le travail que vous voulez faire ! » Il insiste sur sa détestation de la communication, « Informer, c’est former. Communiquer, c’est niquer la communauté ! ». « Le graphisme ouvre le regard. Créer des images pour ouvrir la réflexion ! » Discours vivifiant, provocateur, visant à réveiller les consciences, incitant les étudiants à se singulariser et à trouver leur place à la fois dans la société et le champ de la création.
« Il s’agit de travailler sur l’urgence mais dans la durée, et surtout pas ne jamais s’arrêter à l’événementiel, trop superficiel et fugace… »